FLE Attaque

FLE AttaqueCollectif francilien d'enseignants pour l'information et la défense des professionnels du FLE, du FLS, de la lutte contre l'illettrisme et de l'alphabétisation

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Intersyndicale FLE-FLS du 24/11/06 - Compte-rendu du SGEN

Par FLE Attaque :: 06/12/2006 à 0:35 :: Les syndicats, les collectifs et le FLE

"Rencontre entre partenaires syndicaux et acteurs du FLE

Le 24 novembre 2006, au siège du SNESup étaient présents : l’Association pour l’Enseignement et la Formation des Travailleurs Immigrés et leurs familles (AEFTI), le Collectif FLE-FLS, la CGT, FLE Attaque, le Groupement Fle.fr, le SGEN-CFDT Etranger, le SNESUP, l’UNSA.

 

Dans notre économie libérale, le secteur du FLE est un gisement pour la précarité. La situation des professionnels du FLE en France, tant dans le secteur public que le secteur privé, est le plus souvent critique avec ces CDD, ces CDII (dont parfois des Contrat à Durée Indéterminée Intermittent à zéro heure !), ces emplois dans le public par le biais de société écran… qui assurent des salaires qui oscillent entre 8,27 et 15 euros de l’heure pour un recrutement à bac+4 ou 5.

 

La situation des personnels à l’étranger n’est pas plus brillante puisque, de plus en plus, les établissements culturels recourent massivement à des stagiaires ou des personnels prestataires de service employés à l’heure et exerçant de ci et de là pour tenter de boucler le mois (pour ce faire, ces derniers doivent parfois monter leur petite entreprise à eux tout seul et honorer le paiement de leur propres charges sociales !). Dans ce contexte, les emplois stables se font de plus en plus rares et l’état français n’hésite pas, dans cette folle ambiance globale, à se débarrasser de ses permanents, ô combien trop stables et coûteux ! Ainsi, peu à peu, les enseignants de FLE assistent à la dissolution de la stabilité professionnelle dans leur secteur, se crispent face à des tentatives honteuses de renégociation de leurs maigres avantages, quand ils ne s’arqueboutent pas contre le scandale de licenciements que des départs à la retraite pourraient éviter (Cracovie).

 

Le constat est affligeant. Aujourd’hui, dans le monde entier, le secteur public se désengage de l’apprentissage des langues et le secteur du FLE est plus menacé que jamais.

 

Les organisations syndicales, associations et collectifs représentés souhaitent mettre un terme à cette situation et alerter l’opinion publique, les décideurs politiques sur la précarité de la plupart des enseignants du FLE qui doit appeler à une véritable réflexion sur la sécurisation des parcours professionnels. En outre, ils dénoncent le désengagement de l’État dans la promotion du français et de son enseignement ainsi que son effet pervers sur les acteurs, promoteurs de la francophonie de terrain. Ils pointent du doigt les effets néfastes d’une politique coercitive en matière d’immigration pour les étrangers qui souhaitent bénéficier d’une formation linguistique en immersion et qui n’obtiennent pas de visa à cet effet ! Ils constatent qu’en France, la labellisation des centres de FLE élaborée dans d’obscures officines bureaucratiques n’est ni conforme aux souhaits des partenaires privés ayant pignon sur rue ni déontologique dans sa mise en œuvre.

 

Il est acté qu’une lettre et un document de propositions seront soumis aux candidats à la présidentielle de 2007 afin d’attirer l’attention sur la défense de la langue et de la francophonie, sur la nécessité de rattacher cette défense à une mission de service public et de demander à ce qu’il y ait une reconnaissance institutionnelle de l’enseignement du FLE ainsi qu’une sécurisation des parcours professionnels."

 

Compte-rendu publié sur le site du SGEN-CFDT de l'étranger

 

Egalement sur ce blog :

Le compte rendu long du Collectif FLE-FLS

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://metiersdufle.zeblog.com/trackback.php?e_id=114712

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
FLE attaque - un oeil attentif sur les métiers du FLE - Blog créé avec ZeBlog